Politique qualité

 

Le centre hospitalier Edmond Garcin développe depuis de nombreuses années, une politique d’amélioration continue de la qualité, de la sécurité et de la gestion des risques qui fait partie intégrante de la culture d’établissement.

Cette politique qualité et gestion des risques a pour cœur de cible l’amélioration de la qualité et de la sécurité de la prise en charge de nos patients.

Elle s’appuie sur une cellule qualité, des référents dans tous les secteurs (qualité, hygiène, Eco’Attitude) et un accompagnement des professionnels dans le cadre du plan de formation.

Cette politique s'inscrit  dans le cadre du projet d'établissement où toutes les composantes placent la qualité et la gestion des risques comme axes fondamentaux sur lesquels se structurent le développement des activités (projet médical, projet social, projet de soins, projet des systèmes d'information).

Les axes principaux de cette politique sont aujourd'hui les suivants :

1.       Amélioration continue de la qualité

- développement des reconnaissances externes : renouvellement accréditation COFRAC pour le secteur légionelle, déploiement accréditation COFRAC pour le secteur analyses médicales, certification ISO de la stérilisation,
- poursuite des démarches de certification HAS,
- poursuite de l’amélioration des pratiques professionnelles et des organisations,
- poursuite de l’amélioration de la prise en charge de la douleur,
- développement de l’évaluation de la satisfaction des usagers : réflexion sur le questionnaire de satisfaction
- participation à la production d’indicateurs de performance  (IPAQSS, tableau de bord des infections nosocomiales),
- communication : mise en œuvre d’une gestion documentaire informatisée, développement et évolution des sites Internet et Intranet.

2.       Amélioration continue de la sécurité et gestion des risques

- poursuite de la prévention du risque infectieux et surveillance des infections nosocomiales,
- poursuite de la sécurisation du circuit du médicament,
- organisation de la gestion des risques associés aux soins,
- déploiement de la cartographie des processus à risques,
- mise en œuvre d’une gestion des risques et sécurités sanitaires informatisée pour pérenniser et coordonner efficacement les actions.

3.       Développement durable

- poursuite de la coopération avec la ville et la communauté d’agglomération,
- engagement vers l’utilisation de produits lessiviels sans phosphate,
- développement des achats éco-responsables,
- sensibilisation et développement des comportements éco-responsables.